Une finale fou contre cavalier très intéressante à Bilbao

Le prodige chinois Wei Yi fait face au mur de Berlin dressé par le très solide Anish Giri lors de la septième ronde du Bilbao Masters 2016. Pour cette vidéo je me suis vraiment concentré sur la finale afin de détailler un maximum de variantes possible et de bien prendre le temps d’expliquer ce qu’il aurait pu se passer de façon pédagogique.

2 plusieurs commentaires

  1. Après 30.b3! apparemment les blancs sont gagnants :
    36/68 +9,41 30.b3 c6 31.Kf3 Kd4 32.g5 g6 33.Nc4 Bb1 34.f5 Bxc2 35.e6 fxe6 36.f6 Bxb3 37.f7 Kxc4 38.f8Q Bc2 39.Ke3 Bf5 40.Qd6 Kb5 41.Qc7 b3 42.Qb8+ Kc4 43.Qe5 Kb5 44.Kd2 Kc4 45.Qc3+ Kd5 46.Qxb3+ c4 47.Qb8 c5 48.Qd8+ Kc6 49.Kc3 e5 50.Qf6+ Kd5 51.Qf7+ Kd6 52.Qxc4 e4 53.Qa6+ Kd7 54.Qb7+ Kd6 55.Qb6+ Kd5

    • Oui exact ! Bien vu, les finales sont tellement complexes ! en fait je n’ai pas trop analysé avant le possible « ç4 » des noirs qui étaient mon axe principal d’analyse, c’était plutôt un préambule à ma vidéo pour expliquer les forces en présence ! J’aurai du vérifier, merci pour la précision

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*